Pierre SAUVETRE



Maître de Conférences en sociologie à l’Université Université Paris Nanterre
Membre du laboratoire SOPHIAPOL


Enseignements
- - Introduction à la sociologie politique (L2) : le cours propose d’aborder la sociologie politique en prenant pour fil conducteur les mutations historiques de l’Etat.
- - Sociologie des idéologies politiques (L3) : le cours sera centré sur trois grandes idéologies politiques contemporaines : le néolibéralisme, le communisme et le djihadisme. Leur exploration sera l’occasion d’appréhender les principaux courants et outils méthodologiques de l’analyse sociologique des idéologies politiques.
- - Histoire de l’Etat social (M2) : le cours se donne pour tâche de faire l’historique des grandes transformations qui ont conduit à l’émergence de politiques sociales au tournant du XXe siècle, à la consolidation d’un Etat social après la Seconde Guerre mondiale puis au début de sa crise dans le années 1970.


Recherches
Il a travaillé dans sa thèse de doctorat sur l’histoire des mutations de l’Etat en prenant pour fil directeur les crises et les transformations des modes de gouvernement. Il a mené cette histoire de la gouvernementalité, en s’inspirant de Michel Foucault, dans la perspective d’une « ontologie historique de nous-mêmes », en analysant comment les modes de gouvernement produisaient des mutations de notre être historique et en même temps comment les mouvements sociaux véhiculaient une transformation de l’expérience possible.
Il s’est intéressé par ailleurs en général à l’œuvre de Michel Foucault, en prenant pour fil conducteur le concept d’ « expérience », et en voyant comment s’articulent dans l’ensemble théorique cohérent d’une ontologie historique de nous-mêmes, l’archéologie du savoir, la généalogie du pouvoir et du sujet et l’analyse historique des possibles.
Ses recherches actuelles portent sur les mobilisations autour des communs ou du commun comme événement porteur d’une transformation de notre être historique.
Publications principales

Ouvrages en noms propres (2)
(1) *Foucault, Paris, Ellipses, à paraître en janvier 2017.
(2) *Foucault, la gouvernementalité et l’Etat, Paris, Presses de Sciences Po, à paraître en janvier 2017.

Rapport (1)
« Action publique et biens communs », Rapport pour la Chaire d’économie sociale et solidaire Nord-Pas-de-Calais-Picardie, sera remis en septembre 2026.

Articles ou chapitres d’ouvrages dans des revues ou éditions avec comité de lecture (9)
(1) « Quelle politique du commun ? Les cas de l’Espagne et de l’Italie », SociologieS. Revue de l’Association internationale des sociologues de langue française, septembre 2016 (à paraître)
(2) « Foucault, l’État et la gouvernementalité socialiste », in Wintgens Sophie et Weerts Audrey (dir.), L’État dans tous ses états, Bruxelles, Peter Lang, 2016 (à paraître).
(3) « Les politiques du commun dans l’Europe du Sud (Grèce, Italie, Espagne). Pratiques citoyennes et restructuration du champ politique », Actuel Marx, n°59, 2016/1. URL : http://www.cairn.info/revue-actuel-marx-2016-1-p-123.htm
(4) « Foucault avec Marx : la pratique altératrice comme praxis révolutionnaire » in Foucault et Marx. Lectures, usages, confrontations, Paris, La Découverte, 2015.
(5) « La problématisation de la participation à travers l’histoire de la gouvernementalité », Participations. Revue de sciences sociales sur la démocratie et la citoyenneté, n°6, 2013/2, p. 35-63. URL : https://www.cairn.info/revue-participations-2013-2-page-35.htm.
(6) « Foucault et le conflit démocratique : le "gouvernement du commun" contre le gouvernement néolibéral », Astérion, 13/2015. URL : https://asterion.revues.org/2648.
(7) « Exception et Révolution. Sur la dialectique de l’exception chez Alain Badiou », Tracés. Revue de Sciences humaines, n°20, 2011/1, p. 107-122. URL http://traces.revues.org/5075.
(8) « Michel Foucault : problématisation et transformation des institutions », Tracés. Revue de Sciences humaines, n°17, 2009/2, p. 165-177. URL : http://traces.revues.org/4262
(9) « Folie / non-folie », Tracés. Revue de Sciences humaines, n°6, 2004/2, p. 67-85. URL : http://traces.revues.org/2993.

Chapitres d’ouvrage collectif dans des actes de colloques (3)

(1) « Jacques Rancière. Pour une sociologie de l’art émancipée », in Florent Gaudez (dir.), Les frictions créatives art-politiques. L’art, le politique, la création, tome 3, L’Harmattan, coll. « logiques sociales », 2016.
(2) « Mai 68, la passion du symbolique », in Mai 68, un événement de paroles. Subjectivité, esthétique, politique, éditions Michel Houdiard, Paris, 2011, p. 40-50.
(3) « L’Amour comme subversion de la subversion des genres », in Genres en mouvements, Nouveau Monde éditions, Paris, 2009, p. 367-382.

Article de dictionnaire (1)
« Gouvernementalité » in Pascal Mbongo (dir.), Dictionnaire encyclopédique de l’État, Paris, Berger-Levrault, janvier 2015, p. 480-483.
Textes dans des revues sur invitation (3)
(1) « Les critiques de l’e-learning », L’Educateur. Journal pégagogique et revue du syndicat des enseigants romands, 2016 (à paraître).
(2) « Foucault et le droit des gouvernés », Matérialismes, n°39, 2015, URL :
https://materialismes.files.wordpress.com/2015/02/materialismes-nc2b039-p-sauvetre.pdf.
(3) « Minoriser l’Europe pour sortir du postcolonialisme intérieur », Lignes, n°34, « L’exemple des Roms, les Roms pour l’exemple », février 2011, p. 145-160, URL : https://www.cairn.info/revue-lignes-2011-1-page-145.htm.

Recensions (4)
(1) « Pour une philosophie des dispositifs », Compte rendu du livre de Simon Lemoine, Le sujet dans les dispositifs de pouvoir, Paris, PUR « Essais », 2013, in Revue française de science politique, vol. 65, n°4, 2015, p. 682-683.
(2) « Le commun contre l’État néolibéral », Compte rendu du livre de Pierre Dardot et Christian Laval, Commun. Essai sur la révolution au XXIème siècle, Paris, La découverte, 2014, http://www.laviedesidees.fr/Le-commun-contre-l-Etat-neoliberal.html.
(3) Compte rendu des livres d’Etienne Balibar, Violence et civilité, Paris, Galilée, 2010, et La Proposition de l’Égaliberté, Paris, PUF, 2010, in Actuel Marx, n°49, 2011/1, p. 198-200.
(4) « Une autre démocratie », Compte rendu du livre de Partha Chatterjee, Politiques des gouvernés, Paris, Amsterdam, 2009 : http://www.laviedesidees.fr/Une-autre-democratie.html,automne 2010.

Entretiens (2)
(1) « Pour une phénoménologie de la cruauté. Entretien avec Etienne Balibar (avec Cécile Lavergne) », Tracés, n°19, 2010/2, ENS éditions, Lyon, p. 222-238. URL : http://traces.revues.org/4926
(2) « Entretien avec Bernard Stiegler », Tracés, n°13, « Qu’est-ce que la critique ? », 2007/2, ENS éditions, Lyon, p. 249-263.
Traduction (1)
« Proposition d’amendement du groupe de juristes "Rédacteurs des biens communs" », texte traduit de l’italien (« Proposte di emendamento del gruppo di giuristi "Redigente sui beni comuni" ») avec Daniela Festa pour le Séminaire international, « Biens communs : des stratégiques juridiques pour des perspectives europnéenes », 13 avril 2015, EHESS.

Mis à jour le 05 septembre 2016