[Retour Mois de l'ESS 2016] Monnaie locale complémentaire : quels enjeux pour un territoire ?

Publié le 29 novembre 2016 Mis à jour le 20 janvier 2017

Retour sur la table ronde du 3 novembre 2016


La Loi de 2014 sur l'économie sociale et solidaire a clairement intégré dans le champ de l'ESS les monnaies locales complémentaires.

Celles ci ont le vent en poupe : elles fleurissent en France et à l'étranger, certaines comme le WIR suisse sont implantées de longue date, alors que le Coopek, monnaie complémentaire numérique nationale vient de naître.

Des habitants de Rueil-Malmaison, au sein d'une association AIR-e-Go! réfléchissent (entre autres sujets) à l'intérêt d'en créer une pour leur ville, en particulier dans une optique d'orientation d'une consommation engagée à soutenir les commerçants du centre ville, qui souffrent de la concurrence des centres commerciaux.

Cette séance, organisée par cette association, a donc croisé les préoccupations d'acteurs économiques se penchant sur la dynamique de leur territoire, des universitaires experts et des consultants qui accompagnent les porteurs de projets de nouvelles monnaies et militants associatifs.
On retrouvait dans la salle la diversité des points de vue : universitaires, enseignants, chefs d'entreprises, élus et bien sûr étudiants, du lycéen au doctorant, de convaincus à sceptiques...

Pour l'université, cette séance avait plusieurs facettes originales : elle manifestait la capacité de l'université à entrer en dialogue avec les acteurs du territoire et d'accueillir des lycéens, futurs étudiants.

Le rayonnement de cette séance a dépassé les limites de notre "POLD" puisque elle a attiré des lycéens de Rouen qui préparaient un exposé sur cette thématique.





Mis à jour le 20 janvier 2017